Les Protecteurs de Lyssa

Forum officiel de la guilde des Protecteurs de Lyssa.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre temps

Aller en bas 
AuteurMessage
Laloune
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 31
Localisation : Niort

MessageSujet: Entre temps   Mer 3 Oct - 11:03

Rupture des contacts entre la Tyrie et les autres continents

Les tyriens étaient désormais livrés à eux-mêmes. A Cantha, le nouvel empereur Usoka avait fini d'unifier son continent sous l'égide de l'Empire du Dragon. Ses armées conquirent les états vasseaux de Kurzick et Luxon, consacrant ainsi l'absolutisme de son pouvoir. Il fut soutenu par le Ministère de la Pureté, initialement fondé par Reiko Murakami afin de lutter contre les Affligés. L'Empereur Usoka commença à purger le territoire des rebelles, des malades et des non-humains ; ses ambassades ne tardèrent pas à adopter une posture isolationniste. Le contact diplimatique avec Cantha fut ainsi perdu.

A Elona, la situation était encore plus grave. Désormais libéré de sa captivité et à la tête d'une armée de morts-vivants, Palawa Joko s'était emparé de la majeure partie deu continent. Vabbi, Istan et Kourma étaient tombées. Les dernières nouvelles d'Elona étaient un tissu d'horreurs. Peu savaient de quoi il en retournait.réellement.




La résistance d'Ascalon et le Feu belligérant

Le règne du Roi Adelbern touchait à sa fin. Confronté à la destruction de sa ligné, à la défaite de son peuple et à la chute d'Ascalon, Adelbern se résolut à emporter les Charrs dans sa défaite. Durant la dernière bataille de la cité d'Ascalon, il fit appel au pouvoir d'une relique datant de l'époque d'Arah et contenue dans son antique épée, Magdaer. Debout sur la plus haute tour de la cité, il déchaîna le feu infernal de son arme. Une vague de chaleur incandescente se répandit dans les rues, consumant sans distinction Ascaloniens et Charrs. Mais seuls les Humains se relevèrent ensuite pour poursuivre la lutte en tant que fantômes.

Les esprits des morts finirent par bouter les Charrs hors de la cité.

Malheureusement, même le feu belligérant ne parvint pas à enrayer la progression des Charrs. La légion se regroupa et affronta les esprits des morts. La forteresse de la Citadelle noire se dressait désormais au milieu des ruines de la cité ascalonienne de Rin. A l'extérieur, les guerriers charrs gagnaient peu à peu du terrain sur les fantômes, sans toutefois les vaincre totalement.




La fondation du Prieuré de Durmand

Toutes ces tragédies provoquèrent la destruction de nombreuses archives et chroniques. Le Feu belligérant, la Fournaise et le Cataclysme causèrent des pertes irréparables, tant en termes de vies humaines que de patrimoine historique. Des moines et des savants unirent leurs forces pour tenter de préserver les connaissances scientifiques et mythologiques. Ils découvrirent et protégèrent le monastère du Prieuré de Durmand qui contenait d'inestimables témoignages du passé, puis adoptèrent le nom de ce lieu qui leur avait donné une raison d'être et de se battre.

Les érudits du Prieuré de Durmand étaient parmi les plus sages et les plus sages du monde. On leur doit en particulier la création du nouvel alphabet krytien qui ne tardera pas à se diffuser de par le monde. Cette nouvelle langue rendit possible la communication entre toutes les nations, cultures et races.

En raison de sa philosophie et de ses idéaux, le Prieuré de Durmand fut l'une des premières organisations à accueillir des membres issus de toutes les races.




La chutte de la Légion de la Flamme

Les légions des CHarrs étaient divisées en quatre groupes distincts : La légion de Fer (les ingénieurs), La Légion Sanglante (les guerriers), La Légion des Centres (Les éclaireurs et assassins) et La Légion de la Flamme ( les chamanes et spiritualistes). La découverte des Titans permit néanmoins à la Légion de la Flamme de prendre l'ascendant sur ses rivales.

Avec la défaite des Titans, la Légion de la Flamme se désintégra. Les autres y virent une occasion de prendre leur revanche. Les Charrs, menés par Kalla Lamebrûlante, se révoltèrent. Ils ressortirent victorieux de l'ultime bataille et finirent par expulser la Légion de la Flamme (affublée d'un nouveau surnom irronique, la "Légion d'Or" , en raison de leur faiblesse). Les femelles charrs furent émancipées et purent à nouveau servir dans les légions. Les invasions prirent fin. La chute de la Légion de la Flamme avait créé la possibilité d'une paix réelle et durable entre les Charrs et Humains.




L'éveil de Primordus

Le dragon ancestral Primordus hibernait depuis longtemps sous la Tyrie. Quand son sommeil se fit plus agité, des séismes secouèrent le continent. L'heure du repos était révolue.

Bien qu'il n'ait pas encore quitté les profondeurs, les signes du réveil de Primordus abondaient. Les Nains de pierre s'étaient enfoncés sous terre afin d'affronter le dragon ancestral. Des créatures habituellement confinées aux tunnels affluaient à la surface. Les Skritts, fuyant les sbires de Primordus, tentaient de survivre tant bien que mal. Les Draguerres, désormais libérés du jong des Nains, durent aussi quitter les souterrains. Leur collectif autonome fut forcé de conquérir des territoires dans les montagnes afin d'assurer sa survie.




Les ruses de Jormag

Le dragon ancestral des glaces, Jormag, adopta pour sa part une stratégie plus subtile. Sa corruption infecta Svanir, un champion du peuple norn. Par ses mensonges et ses manipulations, il séduisit de nombreux fidèles. Les fils de Svanir, un groupe de Norns, vénérant le dragon ancestral, décidèrent de s'adresser à Hoelbrak afin de réclamer de l'aide.

Le réveil de Jormag contraignait les Norns à abandonner leurs terres pour se réfugier dans les Cimefroides. Ils s'emparèrent d'une partie de l'ancien territoire des Nains et tentèrent de s'y installer durablement. Les Norns courageux et résistant, brillent également par leur tolérance. Ils souhaitent prendre part à la lutte contre les dragons ancestraux, mais restent divisés sur l'approche à adopter.




Zhaïtan le maître de la horde orrienne

Le dragon ancestral Zhaïtan dormait autrefois sous l'antique cité d'Orr. Sa puissance et son énergie maléfique contaminèrent insidieusement les ruines de cette ancienne ville propère. Quand il se réveilla, Orr fit de même. Le dragon mort-vivant s'éleva dans les cieux entraînant derrière lui la cité d'Orr arrachée aux fond maris ainsi que ses innombrables morts. Les morts-vivants orriens déferlent désormais par le nord, semant la pestilence et la désolation sur leur route.

L'armada de morts, composée d'anciens navirent orriens, sillonne la côte afin d'imposer un blocus au continent tyrien. Le dragon ancestral, pour sa part, a fait sa tanière dans les vestiges de la cité d'Arah, en plein coeur de la péninsule orrienne.




Le dragon des profondeurs

On ne sait pas grand chose sur ce dragon ancestral. Il résidait dans les profondeurs océanes, probablement sous l'Océan infini. Son réveil plongea les races sous-marines (Quaggans et Kraits) dans le chaos, mais son influence sur terre reste limitée. Cependant, la présence de ce dragon ancestral ne présage rien de bon pour quiconque.




La naissance de Kralkatorrik

Kralkatorrik, que l'on avait longtemps pris pour une montagne en territoire charr, émergea des décombres lors de l'explosion de ladite montagne. Le dragon survola les steppes de la Strie flamboyante, laissant derrière lui une bande de terre désolée connue sous le nom de Signature du dragon. Des monstres cristalins et autres créatures corrompues patrouillent désormais la région . Les Charrs tentent de les tenir en échec avec l'aide des veilleurs, une organisation multiraciale consacrée à la défense des nécessiteux et à la lutte des ténèbres.

Nul ne sait où s'acheva le vol du dragon, ni où se trouve désormais son repère.




L'Ordre des Soupirs

L'Ordre des Soupirs, autrefois basé à Elona, a depuis essaimé. Ses agents furent les permiers à découvrir le réveil des dragons ancestraux, mais ils pensaient que leurs avertissements seraient ignorés. Ils choisirent donc de recruter des membres aux quatre coins du monde afin d'informer les populations du danger qui pèsent sur elles.

Aujourd'hui l'Ordre des Soupirs est un groupe multiracial qui oeuvre contre les forces des ténèbres où qu'elles se trouvent. Ils préfèrent opérer avec subtilité et discrétion, mais sont parfaitement capables de se défendre si le besoin s'en fait sentir. Les agents de l'Ordre des Soupirs ont parfois une réputation d'espions, d'assassins ou de traîtres ; ils sont pourtant entièrement dévoués à la lutte contre le mal sous toutes ses formes.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 31
Localisation : Nouvelle Calédonie

MessageSujet: entre temps   Mer 3 Oct - 12:00

Merci ! pour les infos et pour ton travail je vois que ça boss dur avec ce nouveau guide study en tous cas c'est une histoire passionnante Very Happy encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laloune
Admin
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 31
Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Entre temps   Mer 3 Oct - 12:47

Bah jme suis dit que pour ceux qui n'ont pas joué au 1 ca pouvait être utile Smile

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Protecteurs de Lyssa :: De guild wars 1 à guild wars2-
Sauter vers: